La Compagnie.

Théâtre de la Mezzanine 1979 -2015

 

Le Théâtre de la Mezzanine a été créé en 1979, en banlieue parisienne par Denis Chabroullet, Roselyne Bonnet des Tuves et Sophie Charvet. Après avoir monté des textes du répertoire contemporain (Manet-Lorca-Ghelderode), la compagnie abandonne le texte en 1991, au profit d'une grammaire théâtrale utilisant avant tout la matière, le son et les images comme vocabulaire dramatique. Baptisé par la presse « le poète du désastre », Denis Chabroullet continue son parcours, jalonné de rêveries hallucinatoires et déjantées, avec Roselyne Bonnet des Tuves à l’écriture sonore et musicale et Cécile Maquet comme assistante.

Installé depuis 2001 dans un Jardiland désaffecté à Lieusaint (77), le Théâtre de la Mezzanine développe à partir de cet espace baptisé « LA SERRE », un lieu de création et d’inventions dédiées à l’écriture contemporaine, et aux aventures avec les amateurs.


Denis Chabroullet.

Denis Chabroullet se qualifie comme un auteur scénique.

Son parcours scolaire est très chaotique, entre la communale et l’école des Frères du 13 ème, tiraillé entre sa fascination pour les nattes des petites filles et les fastes d’une religion à laquelle il ne comprend rien.

Adolescent , il émigre avec la famille « en banlieue », où l’école ne le fascine plus, à la différence du vélo qui le fait vibrer : ce sont les années 60, l’âge d’or du Tour de France, le combat de Poulidor contre Anquetil. Tous les dimanches, Chabroullet court avec le V.C Ballancourt : la banlieue sud est un immense plateau de jeu qu’il parcourt avec son grand frère. Il gagne le Grand Prix de Chaufferie…

 

Année 70, Chabroullet monte avec une bande de fous « L’Expérimental Embrayage Big Band Clic, avec Mr Path, Ancien Batteur du Flic and Flac » seul groupe rock ayant des disques en station service. C’est l’époque de tous les dangers, et Chabroullet y chante sa rage de vivre. Il commence à faire l’acteur, une passion secrète qui le mènera au cours Simon… pour quelques mois.

En 1978, il crée avec d’autres une première « troupe » : le Théâtre du Hangar – à l’intérieur de laquelle il suit une formation d’acteur plus proche de sa famille de pensée. Le groupe tournera en France et en Espagne.

En 1979, il fonde avec Sophie Charvet et Roselyne Bonnet Des Tuves le Théâtre de la Mezzanine ; après avoir monté des textes, il tente l’écriture, puis s ‘en débarrasse totalement et commence avec « NOM D’UN CHIEN » une aventure théâtrale comme un immense chantier de construction, où le corps des acteurs, l’image et le son créent des univers insensés, et profondément contemporains.

En ayant perdu la parole, Chabroullet et sa compagnie ont des prises de paroles théâtrales. Ils racontent le monde tel qu’ils le voient, sans concession : ils aiment à parcourir le monde pour partager avec d’autres leurs visions entre rêves et cauchemars.

Chabroullet fait son cinéma!

Denis Chabroullet, auteur et réalisateur:

« Blanc-Bec » (1989) Nouvelle/’Le Nègre Volant » (2002) Monologue/ « Les Champs d’amour » (2004) Nouvelle poétique

Aux éditions de l’Amandier : (2006) « Bouche à Bouche » (*) illustration Claudia Campanella Nouvelle poétique /(2008) « Côte d’Azur » photos Michel Lagarde/ (2009) « Tragédiennes de l’Amour » (*)/ « Tour cycliste du Sénégal (2009) Court-métrage / « Tour cycliste Rwanda » (2012) Court-métrage/

 

(*) Avec le concours de l’association Beaumarchais/SACD

 Denis Chabroullet, hors circuits :

Depuis plus de vingt ans, Denis Chabroullet aime à échanger et souvent faire un bout de chemin avec des amateurs. Avec eux, il a créé une cinquantaine de spectacles ou de performances. (Ateliers de Pratiques Artistiques et stages autour du théâtre sans paroles en collaboration avec l’Education Nationale/DRAC/Théâtre de la marionnette à Paris/L.E.P/Lycées expérimentaux/Institut Médico-Pédagogique/Structures Culturelles/Municipalités etc.).

Cette qualité lui a valu de participer à des aventures inattendues (Portrait Vidéo (1997) Scène Nationale de Sénart, Portrait Vidéo (199) Compagnie Influences. Paliès projet culturel à Montereau, Mise en scène 10 ans de THECIF – Conseil Régional Ile de France – Spectacle de fin de formation avec les C.F.A du spectacle et les techniciens du CFPTS)

Avec l’installation du Théâtre de la Mezzanine dans les anciens locaux de « Jardiland » rebaptisés « La Serre », et l’inscription de ce lieu dans une dynamique de création et de tentatives théâtrales avec les publics, en écho avec les propres recherches de la compagnie. Denis Chabroullet invente de nouvelles formes de rencontres : chantiers laboratoire autour de « Les Champs d’Amour » en France et en Europe, chantier festif autour du Bal Populaire, déambulations autour des décors de la Compagnie…